Sélectionner une page

 Communiqué de presse de Thierry VIALLON

Conseiller régional

Délégué départemental

A Cordes-Tolosannes et à Labourgade un nouveau projet d’implantation d’éoliennes va défigurer le paysage ! Le Rassemblement National tient à affirmer clairement son opposition à ce projet.

Davantage d’éoliennes c’est en réalité :

– Le saccage irréversible de nos paysages, de notre patrimoine et de la nature ;
– Une facture d’électricité deux fois plus chère, comme en Allemagne ;
– Une pollution supplémentaire : un parc éolien est totalement inopérant sans l’assistance d’une centrale à charbon ou à gaz ;
– Une chute de 40% de la valeur du foncier environnant et l’effondrement du secteur touristique.

Mobilisé dans toute la France dans le cadre de sa campagne contre les éoliennes, le Rassemblement National et ses élus se tiennent aux côtés des habitants qui refusent la pollution éolienne. Marine Le Pen a aussi adressé un courrier à l’UNESCO – pointant en particulier la folie que représentent les projets éoliens dans l’environnement de sites tels que la cathédrale de Chartres, la colline de Vézelay ou encore l’abbaye de Fontenay –  ainsi qu’aux principales associations de défense du patrimoine.

Alors que l’abandon de l’éolien fait partie des priorités exprimées par les Français dans le cadre du grand débat national, le Rassemblement National réclame un moratoire sur les projets éoliens, l’organisation systématique de référendums locaux pour les nouvelles implantations et le transfert des subventions de l’éolien vers la rénovation énergétique et la recherche sur les nouvelles énergies.